Fleurs

A la rencontre d’Arnauld Delheille et de sa nouvelle boutique

Je vous avais déjà parlé d’Arnauld Delheille dans mon article: 5 fleuristes à suivre sur les réseaux sociaux. Et j’ai le plaisir aujourd’hui de vous en parler plus longuement. A l’époque, je ne le connaissais pas personnellement, je le suivais sur les réseaux sociaux (et il n’est pas avare dans ce domaine). Depuis cet article, j’ai eu l’occasion de le rencontrer à plusieurs reprises. Et à chaque fois cette même impression : un garçon accessible, simple, drôle et généreux. Sur les réseaux sociaux, on ne donne jamais que ce qu’on a envie de montrer, une réalité qui n’a qu’un angle, une sélection personnelle. Si je ne doutais pas qu’il était un garçon sympa, l’homme que je connais mieux désormais est au moins à la hauteur de l’image qu’il laisse paraitre ( je vous jure, il ne m’a pas payée^^).

 

Son parcours

Arnauld a entamé ses études professionnelles à l’IPEA de la Reid puis s’est dirigé vers l’apprentissage en alternance ( à l’Amaranthe et puis chez Ortos, 2 enseignes bien connues de la région liégeoise ). Un parcours assez classique finalement. Or, Arnauld véhicule pour moi une sorte d’image de « success-story ». Il fait partie  (je sais presque vous dire qu’il va « tiquer » en lisant ces lignes, je connais maintenant sa modestie) des fleuristes belges les plus connus et reconnus en Belgique à seulement 28 ans. C’est sa page Facebook, lancée il y trois ans qui l’a fait décoller. Et on comprend pourquoi. Parce que ses montages sont sobres, inventifs et généreux à la fois, parce que le choix des coloris est toujours tip-top.

 

L’atelier

L’atelier Arnauld Delheille voici le nom qu’il a choisi pour son magasin. Parce qu’il a décidé d’ouvrir un magasin qui sera un lieu de rencontres et de partages avant tout, dans l’idée aussi de pouvoir donner des conseils. Parce que c’est un passionné.

 

Sa petite boutique est à son image, simple et brillante. Less is more. La façade est subtilement agrémentée de lichen. A l’intérieur des tonalités nude-beige-camel pour les cubes des vitrines (oui, je sais, c’est une couleur qui n’existe pas! Mais j’adooooore ce ton qu’il me confie avoir choisi après de longues heures de tergiversations ), du béton au sol et un brun mat un peu argileux sur les murs. Organique. Cette simplicité met les créations et les fleurs en valeur.

 

A côté du magasin, se trouve un autre local qui sera dédié aux ateliers qu’il organisera deux fois par mois.

Toujours dans cette idée de transmission, dès sa première semaine, Arnauld a accueilli une stagiaire, la douce Maureen. La première d’une série de 8 (8!!!) déjà prévues pour cette année (c’est complet je pense!).

 

Comme tout bon fleuriste, il a mis en place un système d’abonnements, pour le plaisir des commerçants du coin (ANGELD), plus que ravis j’en suis témoin.

Et après l’ouverture:

Lorsque je lui demande s’il compte continuer ce qu’il faisait déjà avant: les happenings, les concours,… il me répond sans hésiter: TOUT, je continue tout! La clé de son succès: talent et enthousiasme (pas sa rapidité a répondre aux messages^^, grrrr^^!). Savant mélange d’ambition sans prétention.

Et pour faire court, je te souhaite de continuer d’avoir tout le succès que tu mérites dans ta boutique.

Merci Arnauld pour ta bienveillance et ton enthousiasme à mon égard. Merci aussi pour ta personnalité qui est incontestablement une de tes forces. Et puis merci aussi, parce qu’à tes côtés, j’ai eu l’occasion de rencontrer ton amie et complice Laurence que j’adore…

 

Si vous avez envie de lui rendre visite:

L’atelier Arnauld Delheille
Rue Raymond Noël 42
5170 Bois-De-Villers

Namur

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply