Fleurs, LIFESTYLE

A Milan dans la cour des grands

Je vais vous raconter mon incroyable aventure milanaise, pleine de rebondissements. En effet, la semaine passée, je me suis rendue à Milan au salon My plant & garden. Un immense salon entièrement dédié aux plantes et aux fleurs. Le paradis des amoureux du végétal.

Cette histoire a commencé il y a un mois environ lorsque Sören Van Laer (Faut il encore le présenter? Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un des fleuristes belges les plus talentueux et reconnus) m’a demandé de l’accompagner pour la réalisation d’une composition florale de grande envergure au salon de Milan. Waw!!! ( je fais des bonds de joie et tout le tralala).

Depuis peu de temps, je fais partie d’un groupe appelé Upcoming florist (groupe de jeunes talents fleuristes belges) et c’est dans ce cadre que Sören m’a contactée. Ophélie Depotter, la gagnante belge des Skills de l’an passé et qui se représente cette année (avec brio, même si elle n’est pas encore totalement qualifiée puisque la compétition n’est pas encore terminée), est le troisième maillon de l’équipe. Réunion préparatoire mémorable, tout le monde est prêt, nous partirons en voiture.

Premier rebondissement!

Une semaine avant le départ, Sören est demandé à Dubaï pour un très gros évènement floral. Après une grande hésitation, il prend la décision (comprise par le reste de la team) de partir vers Dubaï sans manquer de nous trouver un remplaçant 4 jours avant le départ (franchement, j’avais envie de dire OUF!): ce sera Damien Thuaud Alkimistak, un français qui fait aussi partie du Upcoming, dont je suivais (et adorais) déjà le travail. J’en parle d’ailleurs dans mon article sur le concours Fleuramour. Super! La nouvelle équipe semble être aussi chouette que la première.

 

Petit hic: nous partons dorénavant en avion et non plus avec la camionnette de Sören. Il faut s’organiser pour minimiser le matériel, commander en Italie ce qui nous manque et réduire fortement la quantité de vêtements (merci Damien et Ophélie pour les chaussettes).

Le départ

Chargées de 18kg de fils de couture, nous voilà Ophélie et moi débarquées à Milan. Comme je fais toujours bien les choses, j’avais prévu une valise tout terrain d’à peu près 20 ans, pourvue de roulettes microscopiques, que j’ai fini par surnommer la grosse Bertha. Une horreur à déplacer dans les transports en commun. Elle nous aura fait rater un bus et un train (nous avons mis 6 h entre l’aéroport et l’hôtel !)

Damien, qui vient des Landes, nous rejoignait 1 heure plus tard. Nous ne nous étions jamais rencontrés, mais lorsque le trio se forma dans le hall de l’hôtel, la team était déjà là. Ce fut un drôle de sentiment pour nous tous que cette cohésion immédiate. Une sorte d’évidence. Nous étions sur la même longueur d’ondes. Un tour dans Milan s’imposait pour faire connaissance.

 

Deuxième rebondissement!

Coup de téléphone des organisateurs et message de Sören (alors que nous visitions toujours Milan): le stand qui devait être composé de 3 murs, se trouve à un coin et ne comporte que deux parois. Catastrophe! Notre structure basée sur un croisement de fils doit obligatoirement être attachée en 4 points et nous n’en avions que 3. Le problème est postposé au lendemain (seul jour de montage).

En rentrant de Milan, nous sommes allés glaner quelques végétaux. Avion oblige, nous avions pas grand chose en cas de pépin! Le butin fut stocké dans la chambre très… mauve de Damien, rebaptisée la loveroom (végétaux sur moquette, un plaisir pour les femmes de ménage qui ont dû nous maudire).

Le lendemain, à notre arrivée au salon, il fallait trouver une solution à notre problème qui fut résolu un peu avant midi. On n’a pas chômé, on s’est serré les coudes, on a galéré avec les fils de couture qu’on a fini par fixer par séries de dix en plaçant les bobines dans un seau.

Nous devions quitter les lieux pour 18h30 et nous avions pour finir 30 minutes d’avance. Défi réussi!! Le stand est finalement encore mieux que si nous avions eu 3 parois car la perspective est aussi très sympa sur le coté.

 

Les deux jours qui ont suivi, nous avons fait des démonstrations ( une première pour tous les trois) et des bijoux pour le défilé des élèves de l’école de mode de Milan.

Damien Thuaud

 

 

Céline Moureau

 

Ophélie Depotter

Une organisation et des designers incroyables, une équipe extraordinaire et de nouveaux amis

L’Organisation et les designers

Il faut dire qu’à Milan l’organisation est aux petits oignons, chapeautée de mains de maitres par Marco Introini et Rudy Casati que je tiens à remercier profondément à travers ces lignes. Ce qu’il faut savoir tout de même, c’est que les 8 stands réservés aux designers regroupaient de très grandes pointures de l’art floral tels que Frédéric Dupré, Berit Skjottgaard Laursen et autre Rudy Casati.

Berit Skjøttgaard

Frédéric Dupré

Mon coup de coeur au salon fut pour la designer biélorusse Olga Gaidukevich (dont le compte Instagram  my_floral_art est à suivre absolument, vous comprendrez). Elle a une vision particulière de l’art floral puisqu’elle aime ne pas se cantonner à une discipline. Elle imagine l’art comme un ensemble pluridisciplinaire mélangeant la danse, la peinture, la nature et le ressenti émotionnel. Elle dirige une école en Biélorussie, beflorist , où elle fait venir régulièrement des fleuristes  tels que Grégor Lersch pour ses formations.

Olga Gaidukevich

 

La Upcoming team

Je vous ai déjà parlé des membres de mon équipe, je vais continuer à vous les présenter, par plaisir et parce qu’ils le méritent

Damien Thuaud a seulement 20 ans et a déjà un très grand parcours dans la profession. Il a gagné, entre autres, en 2014 le concours des meilleurs apprentis de France et reprend (déjà) une grande boutique. Son travail est coloré, fun, inventif et totalement tendance (à suivre sur Instagram Alkimistak : l’alchimiste en basque). Le découvrir, c’est l’adopter. Il est ambitieux tout en étant profondément modeste, plus que sympa, ça vous l’avez déjà compris. Dans le milieu des compétitions et de la créativité, c’est une denrée rare. Un gars extraordinaire dont les chaussures sont à la hauteur de son talent 🙂. Il est parti un rien plus tôt que nous de Milan pour participer à une compétition (l’Oscar national des jeunes talents de moins de 30 ans). A l’heure ou j’écris,  j’apprends qu’il l’a remporté! Assurément, c’est mérité. On n’a pas fini d’en parler. Pour les Français qui liront ces lignes et qui s’étoufferont face à ma traduction des concours français dont je n’ai pas encore tout compris, je vous précise que je suis Belge, je m’en excuse d’avance^^, pour la traduction mais pas d’être Belge bien sûr!:-).

 

Ophélie Depotter était la plus douce du groupe. Ca se ressent dans son travail tendre et délicat. Elle a aussi un parcours exceptionnel puisqu’elle possède sa propre boutique Ofleurs et était la représentante belge 2017 aux Skills à seulement 22 ans ( et voilà, tout est dit, appelez-moi mamy^^). Elle fut ma complice de voyage, de chambrée et on ne peut pas faire mieux.

La DREAM TEAM! L’aventure fut aussi humaine. Nous avons ri beaucoup mais vraiment beaucoup.

Les amis d’à côté

Ce voyage fut aussi l’occasion de rencontrer les deux assistants de Frédéric Dupré.

Kevin Billard représentant français aux Skills dont le travail est particulièrement fin. Un autre de ces ovnis qui a une grande maitrise technique tout en étant profondément généreux, la crème de la crème. Je le souligne encore ici car, dans ces milieux d’élites, le respect des autres et la transmission sont parfois effacés au nom de l’ambition. Merci encore à toi Kevin pour tous tes conseils dans ce monde que je connais encore trop peu et où j’ai encore beaucoup à apprendre. Travailler en magasin ou dans les grands évènements, croyez-moi, c’est très différent!

 

Il reste encore le sympathique et non moins doué William Sottile qui a réalisé un bouquet superbe et inspirant. Bravo!

J’ai gagné 3 amis qui me manquent déjà.

Conclusion milanaise

Nous avons réussi le défi du stand, Sören à gagné la compétition à Dubaï, Damien à gagné à Paris, Kevin est le représentant français au Skills… sans parler des grands designers absolument exceptionnels! Quand je vous disais en titre que c’était la cour des grands… Un moment suspendu. Quant à toi Ophélie… je croise les doigts!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply