DIY, Fleurs

DIY- Une pinata végétale en forme de poisson

Aujourd’hui je vous propose un DIY de pinata végétal, parce qu’avant d’être une bricoleuse, je suis surtout une fleuriste et donc une amoureuse absolue de fleurs et de végétaux. Il y a un peu plus d’un mois, je participais à FLEURAMOUR, un happening d’art floral (pour ceux qui n’auraient pas réalisé, non, non ,je n’en ai pas du tout parlé). Ce qui est toujours un peu déprimant dans ce genre d’évènement, c’est qu’il faut jeter un certain nombre de chose au démontage. Pourtant certaines fleurs sont très résistantes et il aurait été dommage de les voir finir au compost. C’est le cas des orchidées vanda, particulièrement solides, que j’avais mis au centre de mes parapluies. Et il y en avait presque 200 encore en bon état (ou presque).

Je me suis demandé durant quelques jours ce que j’allais bien pouvoir en faire. Puis j’ai pensé à l’anniversaire de ma poupette et au plaisir que j’ai chaque année de lui fabriquer une pinata. Le sujet s’est alors imposé de lui-même puisque je trouvais que les pétales des vanda avaient quelque chose d’écaillé. Je lui ferais donc un poisson.

S’il est vrai qu’il ne vous arrivera probablement jamais de récupérer des orchidées par douzaines, sachez que vous pouvez réaliser cette pinata avec de gros confettis ou simplement en découpant des cercles de papier.

Réaliser la forme de la pinata

Pour réaliser la forme du poisson, je suis partie d’un abat-jour lanterne auquel j’ai fixé la queue (découpée dans du carton) avec du ruban de masquage (pour protéger les éléments quand on peint).

 

Ensuite j’ai fixé l’attache en la passant autour de la structure métallique de la lanterne (j’ai creusé un petit trou dans le papier pour la passer).

Pour réaliser la tête du poisson, j’ai fait un petit collage en papier mâché sur un ballon. Avant de fixer la tête (avec le même collant que pour la queue), n’oubliez pas de remplir la pinata de tous les bonbons et surprises…

 

Votre forme est prête… C’est parti pour le collage.

Le collage

J’avais 2 variétés de vanda, j’ai utilisé la plus flottante pour les nageoires et la queue, tandis que la variété à pétales plus « raides » a été utilisée pour le corps.

Pour la tête, j’ai utilisé des feuilles de coracao séchées (collées à la colle chaude) et deux glands pour les yeux. Pour ajouter une petite note sur le « crâne », j’ai inséré les coeurs des vanda.

Chaque année, je dis que l’on ne m’y reprendra plus. Cette année plus que les autres car le collage devait se faire en dernière minute (le souci des fleurs sans eau) et à la colle froide, une colle de contact spécialement conçue pour les végétaux. Qu’à trois heures du mat, la veille de l’anniversaire, j’étais totalement exaspérée par mes idées parfois farfelues et surtout chronophages (et un homme qui te rappelle que la chose mettra 3 min à être détruite^^: Comment passer de génial je démarre la pinata à je hais cette pinata^^). Mais je sais déja que d’ici l’an prochain, j’aurai totalement oublié ! D’autant qu’elle l’a adoré, ma poupée, son « passon » d’anniversaire, qu’elle m’en parle encore et veut voir les photos. Et ça, on n’y résiste pas….

Le résultat

 

et si vous voulez voir une petite vidéo: filez sur mon compte Instagram

Le cruel assassinat à coups de bâton 🙂

Ci-git petit « passon »

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply