Fleurs

Flowertime en coulisses

Les choses qui vous font vivre. Un fou rire dont on se rappellera (n’est-ce pas Mona?), une rayon de soleil qui vous réchauffe le coeur et le corps, le sourire d’un enfant… Il y a ces choses qui vous arrivent sans les avoir calculées et puis celles qu’on provoque… Flowertime fait partie de celles-ci. Flowertime est un happening d’art floral qui se déroule dans l’hôtel de ville de Bruxelles. Des fleuristes belges triés sur le volet sont invités à décorer les différentes salles. Cet événement est organisé tous les deux ans en alternance avec le tapis de fleurs sur la grand-place. Mon ancienne collègue Samantha Authelet qui a participé aux Euroskills (championnats d’Europe) l’an passé a été repérée par les organisateurs et m’a demandé de lui prêter main forte. Voici comment je me suis retrouvé dans l’aventure. Encore une fois, j’ai eu des problèmes de luminosité pour les photos.. GRRRRRR et reGRRR…

La grande classe à l’américaine

Quand je suis arrivée à Flowertime, la première chose qui m’a totalement fascinée est d’avoir pu garer ma voiture sur la grand-place: la grande classe… Munie d’un document spécial, garée en mode VIP (il ne manquait plus que le chauffeur et une voiture un rien plus propre et une voiture un rien plus grande et une voiture avec l’air co et…). Me voilà donc, au deuxième jour des préparatifs de l’événement en mode petite souris (qu’est ce que j’adore ça !).

 

Deux arbres merveilleux

La pièce qui était réservée à Samantha était une des cages d’escalier dans lequel trônait deux lampadaires. Elle a eu l’ idée géniale de les transformer en arbres pourvu de racines descendant dans la cage. De ces arbres, tombait une pluie d’hypéricum rose pâle…  Une véritable invitation à la rêverie. Quel plaisir ça a été de l’aider dans ce très joli travail. Sincèrement, un grand bravo Sam!

Le plaisir de découvrir d’autres univers

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire ma curieuse, d’aller regarder ce que les autres fleuristes avaient réalisé. D’y découvrir de nouvelles techniques, plus créatives les unes que les autres. Ce qui est super agréable dans ce genre d’événement c’est aussi de se confronter à des tas d’univers différents. Des plus graphiques ( Ness Klorofyl ) aux plus colorés (Sébastien Dossin) en passant par de magnifiques structures (Chantal Post) et camaïeux (Natallia Sakalova). Autant d’artistes unis autour de leur passion pour les fleurs. Parce qu’il ne faut pas croire, ce genre d’événement génère un énorme travail en amont mais aussi durant les 3 jours qui précèdent l’ouverture. Bien souvent un boulot extrêmement minutieux où le temps ne compte plus. Ce qui compte, c’est de faire naitre une petite paillette dans les yeux des visiteurs… Mission accomplie… Avec brio!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply