inspirations mariages, Two of june

Pimp my wedding dress

CA Y EST, le voila notre article du tonnerre de dieu! Bon oui, on vous a fait un peu patienter, c’est sûr. Mais vous allez voir, ça en valait la peine et lisez bien l’article jusqu’au bout, on organise un concours pour gagner la robe (oui, oui futures mariées ou passionnées, vous avez bien lu!)

1. L’idée: Pimp my wedding dress

Dès le départ, on avait envie de faire un joli shooting d’inspiration. Mais avec cette idée de pouvoir le réaliser soi-même, de pouvoir customiser (puisqu’on adore ca!). Et puis Séverine a eu cette grandiose idée de partir d’une rode de mariée existante pour la remettre au goût du jour. La, je me suis dit c’est vraiment génial! Toutes les filles que nous sommes ont imaginé un jour trouver la robe de mariée de maman dans le grenier. Et au moment de la trouver, ben c’était pas tout à fait le modèle recherché. Nous, on s’est dit, avec un peu d’imagination… on peut tout faire. Du coup, on vous embarque destination: changement, pimp my wedding dress.

2. La transformation de la robe

C’était bien d’avoir l’idée, mais il nous fallait la robe… Séverine en a parlé à Ann Piron qui a tout de suite embrayé et nous a laissé choisir une robe dans ses anciennes collections. Ann Piron, c’est un peu le rêve de toute les futures mariées liégeoises. Même pour celles qui ne veulent pas se marier! Je me souviens, lorsque la boutique était encore boulevard d’Avroy (déplacée depuis plusieurs années dans une magnifique maison de maître au rond-point de Coronmeuse). Je passais en bus à cet endroit et je frottais du plat de la main la vitre pleine de buée pour regarder la vitrine, avec des étoiles dans les yeux. Les modèles sont originaux et d’un raffinement incroyable. Alors je me disais: waw, de telles beautés doivent être inabordables. Je me trompais, Ann a dans sa boutique du prêt-à-porter (compter entre 1000 et 1500 la robe de mariée) et réalise aussi du sur mesure (à partir de 1500 euros). Et quand on entre dans la boutique, ça reste magique. Un mélange de petites merveilles dans un cadre raffiné, cosy, un chouia vintage (et vous savez comme on adore ça!)

Ann-Piron

Ann-Piron

Nous avons jeté notre dévolu sur une robe très travaillée à l’idée de la rendre plus simple et un peu bohème. Voici donc ci-dessous le modèle de base, photographié dans le jardin de la boutique. On a tout enlevé: les drapés du bustier, le bouillonné du bas de la robe pour garder le squelette en raccourcissant la traîne. C’est ici qu’intervient la notion « à chacun son métier ». Je m’explique: quand on est allées choisir la robe, j’étais franchement perdue (a ce petit jeu, j’ai fini par dire à Séverine: choisis! je te jure, je n’ai aucune idée de comment la transformer). Elle, elle voyait, elle l’imaginait.

Ann Piron

2017-01 2ofJune (32 sur 37)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors, elle a cousu, cousu…. Elle a remplacé le bouillonné par une mousseline de soie terminée par un bourdon, elle a placé une dentelle à la taille et a imaginé une petite blouse en mousseline plumetis achevée avec un galon. Pour l’épaule, elle a ajouté un feston de dentelle. Incroyable, j’étais bluffée.

3. Un mariage champêtre en toute simplicité

Pour notre shooting, on avait envie de quelque chose de très simple. Du coup, le cadre c’est presque imposé à nous. Nous vivons dans un village assez authentique bâti en pierre. On voulait aménager un lieu « vide » pour que notre travail prenne tout son sens. La grange était l’endroit idéal. Alors on a débarrassé, vidé, balayé ensuite on a installé des lumières, des bougies, des miroirs, des meubles, un tapis (merci Lorraine). On a fait en sorte que ce lieu nous ressemble un peu. Cette ambiance était essentielle pour que le shooting soit réussi. Le cadre était donné. A mon tour de m’amuser.

Two of June

 

Pour ce qui est de la décoration florale, j’avais envie de naturel, de champêtre, pour être en accord avec le cadre. J’ai jeté mon dévolu sur des tonalités pastel, déjà parce que j’adore ça! Et puis j’ai eu une chance incroyable puisque j’ai eu une carte blanche chez Vase Ivoire qui nous a offert toutes les fleurs. Sonia a écouté toutes mes tergiversations (je voudrais qu’il y ait un peu de gris ou des chardons, du rose mais pas trop rose, des anémones, des renoncules et des fleurs de coton). Ils ont dit ok à tout, nous ont prêté des éléments, des pommes de pin et jeux de lumière, ils ont soutenu le projet… Le pied! Alors, j’ai fait le bouquet de la mariée, fleuri le miroir et le panier du vélo et réalisé la couronne de Carole.

 

bouquet de mariée

 

Le shooting a commencé, nos deux mannequins ont eu froid, très froid mais ils ont gardés le sourire (non mais franchement, quelle idée ce shooting en hiver), se sont prêtés au jeu des photographes. Je vous laisse découvrir le shooting sous le double regard photographique de Louis et Lorraine Wauters. Ainsi que celui de Philippe Santantonio.

velo fleuri

marié à velo

Philippe Santantonio

2017-01 2oJ Plans larges NB (3 sur 23)

robe

inspiration mariage

couronne de fleurs

inspiration mariage

2017-01 L&L 2ofJune (5 sur 33)
2017-01 2ofJune Autres (13 sur 13)

2017-01 L&L 2ofJune (18 sur 33)

2017-01 L&L 2ofJune (20 sur 33)
robe

Philippe Santantonio

Philippe Santantonio

2017-01 L&L 2ofJune (17 sur 33)

2017-01 2ofJune Autres (6 sur 13)

2017-01 L&L 2ofJune (13 sur 33)

2017-01 2ofJune Autres (2 sur 13)

4. En lévitation s’il vous plaît!

Déjà on avait des mannequins sympas, on le savait! Mais ils se sont surpassés et largement. Nous avons amené notre smala dans un pré (Philippe Santantonio (photographe), nos mannequins et assistants) car on avait très envie de faire une photo un peu particulière, je vous laisse la découvrir. La semaine prochaine, on vous expliquera tout, puisqu’il y aura un article entièrement dédié aux coulisses.

 

levitation

Philippe Santantonio

5. Et merci

merci

Sans nos partenaires rien n’aurait été possible, nous les remercions chaleureusement:

Ann Piron pour l’incroyable opportunité de nous offrir la robe de mariée.

Vase Ivoire pour nous avoir offert les fleurs sélectionnées avec amour.

Nos trois photographes de talent: Philippe Santantonio, Louis et Lorraine Wauters pour votre enthousiasme, votre profond investissement et le temps consacré à notre projet. Il n’y a pas de magie sans photographes.

Nos deux mannequins, Carole et Alex: en plus d’être beau ^^, vous êtes des héros pour avoir gardé le sourire par ce froid d’hiver.

Charlotte, assistante, coiffeuse et maquilleuse de choc. On ne pouvait pas trouver mieux!

Ayrel, Papa (et maman), vous n’avez pas eu peur de vider toute la grange, d’installer les lumières, de nous sponsoriser… Et puis papa, j’ai vu ton œil amusé, je crois que tu as aimé être notre assistant-technicien, finalement tu aimes ce genre de projets autant que nous et rien ne pouvait nous faire plus plaisir…

Et tous ceux qui de près ou de loin nous ont aidés dans cette magnifique aventure

6. le concours

Vous aimez cette robe, elle pourra vous appartenir! On se retrouve sur Facebook.

J’espère que vous avez aimé l’article autant que nous avons eu du plaisir à le réaliser. A la semaine prochaine pour les coulisses…

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 Comments

  1. L. Wauters

    24 janvier 2017 at 18 h 46 min

    Bravo les filles!

    1. celinemoureau

      24 janvier 2017 at 19 h 14 min

      Merci Louis! on est ravie que l’article te plaise..

  2. Caroline Petit

    24 janvier 2017 at 21 h 16 min

    Cet article est génial ! Il m’a beaucoup fait sourire et m’a fait rêver !
    C’est ça qui est moche quand on est déjà mariée, c’est qu’on a tout le temps envie de recommencer avec de nouveaux décors… 😀

    1. celinemoureau

      25 janvier 2017 at 1 h 03 min

      Merci à ma lectrice la plus assidue pour ton si gentil message…

  3. Pau

    24 janvier 2017 at 22 h 01 min

    Un grand bravo pour ce magnifique projet !!

    1. celinemoureau

      25 janvier 2017 at 1 h 01 min

      Merci Pauline, ça nous va droit au coeur…

  4. Michel

    24 janvier 2017 at 22 h 41 min

    Magnifiques photos. Félicitations

    1. celinemoureau

      25 janvier 2017 at 1 h 01 min

      Merci, tu n’y es pas pour rien dans cette histoire…

  5. Pascal Lemaire

    25 janvier 2017 at 11 h 53 min

    Un projet un peu fou par ces températures hivernales mais le jeu en valait la chandelle.
    Félicitations et bravo encore!

    1. celinemoureau

      25 janvier 2017 at 14 h 37 min

      Merci beaucoup Pascal ! C’est sur le prochain on essaie de le planifier en été Bises

  6. DIY: un fanion pour dire merci | CapricieuZe

    12 avril 2017 at 7 h 32 min

    […] réalisé ce DIY  dans le cadre de mon blog personnel pour un article un peu hors du commun: Pimp my wedding dress où nous avions organisé un shooting d’inspiration mariage qui avait mobilisé pas mal de […]

Leave a Reply